Faire pousser sa propre nourriture même en hiver?

Le temps froid et la neige ne marquent pas obligatoirement la fin des cultures. Il reste plusieurs options à envisager pour continuer de faire pousser légumes feuilles, fines herbes et autres aliments frais, adaptés à la culture intérieure durant l’hiver.

Tout d’abord, les germinations (graines germées, ou germes) sont faciles à réaliser avec la lumière indirecte d’une fenêtre en hiver. Il faut se procurer des semences, un pot en vitre, un élastique et un moustiquaire de plastique (ou un coton à fromage, ou un tissus de mousseline, ou une gaz). On commence par laver les semences à l’eau, puis on met l’équivalent de trois épaisseurs de semences dans le pot, qu’on remplit d’eau sur plusieurs fois le volume des graines, et on laisse tremper durant la nuit. Ensuite on vide l’eau et on rince les graines. Pour bien laisser l’eau s’écouler tout en permettant la circulation de l’air entre les rinçages, une bonne astuce est de positionner le pot dans un plateau ou un bol, à 45°. Il faut rincer les graines deux fois par jour (matin et soir) durant 2 jours à une semaine selon la plante choisie. Il est important de porter attention au rinçage pour éviter que de la moisissure se forme sur les graines, à ne pas confondre avec les petites radicelles poilues et blanches qui se peuvent se former mais qui sont inoffensives. Après le dernier rinçage, on laisse sécher les graines quelques heures avant de les conserver au réfrigérateur. Les aspects positifs des graines germées sont entre autres qu’elles sont plus facile à digérer car le processus de germination et le rinçage leur permet de se débarrasser des enzymes difficiles à digérer, et elles sont très nutritives car elles contiennent toutes les réserves nécessaires à la plante pour se développer. On peut faire germer de très nombreuses plantes comestibles (ex : basilic, betterave, brocolis, moutarde,  lentilles, luzerne, pois, pois chiche, radis, roquette, sésame, tournesol, trèfle, etc.). Pour plus d’informations concernant la germination de la plupart des variétés de graines, les délais et leurs valeurs nutritives, consultez le site de Mumm’s Sprouting qui est très riche en informations.

Les pousses demandent un peu plus de temps et de matériel, mais demeurent relativement faciles à cultiver. Elles nécessitent un plateau, du terreau, de la lumière directe, ou l’ajout d’une lampe d’appoint comme celles utilisées pour démarrer des semis à l’intérieur au printemps. On commence par étendre quelques centimètres de terreau humide sur le plateau, puis on dépose les graines en densité élevée qu’on presse légèrement dans le terreau et qu’on recouvre d’une fine couche de terreau. On arrose le plateau avec un petit vaporisateur matin et soir afin que le terrain demeure bien humide. Un couvercle transparent à semis peut être déposer sur le plateau pour y garder un taux d’humidité élevé. Après une à trois semaines selon la variété de graine, les germes devraient apparaître ainsi que leurs cotylédons (une ou deux premières fausses feuilles), signe que la récolte peut être faite. Pour récolter, on coupe les pousses juste au-dessus du niveau du terreau en utilisant des ciseaux. On lave ensuite les pousses, on les sèche, et on les conserve au réfrigérateur.

Les salades, les épinards, la bette à carde et certaines fines herbes peuvent aussi être cultivées à l’intérieur en hiver, mais nécessitent obligatoirement l’ajout d’une lumière artificielle, comme les semis du printemps (facile à trouver en centre jardin). On les plantes à la profondeur indiquée sur l’enveloppe de semence, mais la densité dépend des vos goûts. Si on veut une récolte hâtive, lorsque les plants sont encore jeunes et tendres, on peut semer en densité plus élevée (5 – 10 cm), mais on peut aussi les espacer pour les laisser grossir à maturité avant de les récolter. Il est aussi possible de faire un mélange des deux en semant en densité élevée, puis en transplantant les plants dans des pots individuels lorsque les feuilles commencent à se chevaucher. On s’assure ensuite d’arroser assez souvent avec un petit pulvérisateur pour que le terreau demeure humide (une fois par jour normalement), et on récoltera environ un mois plus tard de beaux plants bien frais. Les variétés de plantes faciles à cultiver avec cette technique sont les laitues, les épinards, la bette à carde, l’aneth, le basilic, la coriandre, le thym, le persil, et bien d’autres qui n’attendent que d’être essayées.

En utilisant des pots plus profonds, on peut aussi cultiver des légumes racines comme les carottes, les radis, les betteraves, le panais, et certaines autres, mais c’est beaucoup plus difficile d’obtenir des résultats satisfaisants et la lumière artificielle est nécessaire. Pour les plantes plus exigeantes, comme les tomates, les concombres, les aubergines et autres plantes à fruits, il faut absolument s’équiper d’une lampe de croissance qui procure un éclairage optimal nécessaire à la croissance des plantes. Les lampes au sodium sont probablement les plus populaires, mais les DELL connaissent de plus en plus d’adeptes car elles ne dégagent pratiquement pas de chaleur, ce qui permet des les approcher beaucoup plus près du feuillage. Par contre, cet éclairage spécialisé est coûteux, et sera certainement lié à une hausse des coûts d’électricité.

 

Références

http://sprouting.com/how_to_sprout.html

https://urbainculteurs.org/conseils-horticoles/germinations-et-pousses/

https://www.lesoleil.com/maison/horticulture/les-legumes-les-plus-faciles-6671043dcc6a68bb59b6deb5ca9c62a8

Pour plus d’informations sur les différents types de lumières artificielles et la croissance des plantes à l’intérieur, consultez l’article C’est l’automne : Rentre tes poissons!

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s