Et si on ajoutait des algues à votre recette préférée

La FAO estime que notre planète comptera 9 milliards d’êtres humains en 2050, nous menant vers une crise alimentaire sans précédent1. Dans cette optique, il est primordial d’innover et de trouver de nouvelles sources alimentaires. Elles devraient préférablement être indépendantes des terres cultivables qui sont actuellement destinées à la production de légumes, de fruits, et aux pâturages du bétail. Elles devraient aussi produire le moins de gaz à effet de serres possible, et être, évidemment, très nutritives.

Les algues marines répondent à tous ces critères. Elles sont nutritives, possèdent des qualités gustatives déjà exploitées en Asie, poussent en grande quantité, sont facilement cultivables, produisent peu de GES (comparativement aux bovins par exemple) et n’accaparent pas de terres fertiles2.

IMG_9534

Leur valeur nutritive découle de leur richesse en éléments minéraux (iode, fer, calcium, magnésium, cuivre et manganèse), en oligoéléments et vitamines (A, B2, B5, B9, C, E, K), mais leur digestibilité et notre facilité d’assimilation varie selon les espèces d’algues. Elles sont riches en fibres, et contiennent des protéines et des acides aminés essentiels. Elles sont de plus en plus utilisées en tant que légumes, elles sont produites en régie biologique dans la majorité des cas, sont faibles en gras et riches en protéines. Selon les espèces, elles peuvent aussi contenir des antioxydants, des immunostimulants, des agents antiviraux et antibactériens, anticancéreux, anticoagulants et anti-inflammatoires qui sont des caractéristiques très recherchées par l’industrie des nutraceutiques et des aliments de santé naturels3.

Selon la FAO, 145 espèces d’algues sont comestibles et la majorité des algues commercialisées sont produites par algoculture plutôt que par cueillette sauvage car elles sont de meilleure qualité en raison du contrôle accru sur les variables entrant en jeu dans leur croissance (érosion par les glaces, qualité de l’eau au lieu de récolte, facilité de récolte, âge des algues et absence d’herbivores) et en raison de leur fraîcheur. L’algoculture peut être effectuée sur des cordes ou des filets ancrés en mer, ou en bassins extérieurs d’eau de mer2,3. Ces algues peuvent être vendues fraîches, séchées ou transformées afin de faciliter leur transport et, un point à ne pas négliger, elles ne sont pas très coûteuses à produire.

Une fois connus les bienfaits nutritifs des algues, il ne vous restera qu’à les incorporer graduellement à votre alimentation. Cette étape est celle qui empêche de nombreux occidentaux d’en manger chaque semaine, principalement en raison de l’apparence des algues, et parce que les recettes à base d’algues ne foisonnent pas même si en Asie elles sont à la base de très nombreux mets. Le Centre d’étude et de valorisation des algues en Bretagne (France) et Merinov en Gaspésie (Québec, Canada) travaillent à élaborer des recettes basées sur le design alimentaire, qui soient belles, goûteuses, innovantes et pratiques à consommer4-6.

Mangerez-vous un cassoulet de poisson et d’algues?

cassoulet d'algues
Crédit photo @ CEVA

Pour plus d’informations sur les algues, consultez cet ouvrage de référence : Algae: Anatomy, Biochemistry, and Biotechnology, Second Edition 2nd edition by Barsanti, Laura, Gualtieri, Paolo (2014) Hardcover

Références

(1) FAO 2009. 2050: 2.3 milliards de bouches de plus à nourrir. http://www.fao.org/news/story/fr/item/35656/icode/

(2) FAO 2014. The State of World Fisheries and Aquaculture. http://www.fao.org/3/d1eaa9a1-5a71-4e42-86c0-f2111f07de16/i3720e.pdf. ISSN 1020-5469.

(3) Lionard, M., Tamigneaux, E., Gendron-Lemieux, I., Berger, K. 2014. Présentation du rapport de recherche sur la biomasse algale. Rapport 14-03, MERINOV.

(4) Marfain, H., Bolzec, L. 2011. L’apport du design alimentaire dans la conception d’un nouveau produit aux algues. CEVA : Centre d’Étude et de Valorisation des Algues.

(5) CEVA 2015. ceva.fr/

(6) MERINOV http://www.merinov.ca/fr/

Par Catherine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s